Digital Media / Dark Music Kultüre & more

Chroniques

Musiques, films, livres, BD, culture… Obsküre vous emmène dans leurs entrailles

Image de présentation
Album
15/05/2019

Kompromat

Traum Und Existenz

Label : Clivage Music Records
Genre : neo-post-punk / dancefloor music / 80’s synth music
Date de sortie : 2019/04/05
Photographie : Theo Mercier / Erwan Fichou (2019)
Note : 80%
Posté par : Sylvaïn Nicolino

Après une intro en allemand et en français, entre négativisme et espoir ("nous ne voyons rien (…) nous ne sommes personne, nous possédons tout") sur fond de synthés sérieux, de volutes élégiaques et de rythmiques asthmatiques, le premier long format de Kompromat s'impose.
 
Kompromat, c'est Vitalic et Rebeka Warrior. Moins violent et provocateur que Sexy Sushi, moins étonnant et vénéneux que Mansfield.TYA (dont "De mon Âme à ton Âme" est cependant très proche), Kompromat est globalement plus ancré dans une époque. Le clip de "Niemand" l'avait annoncé : ce projet serait rétro, typé années 1980, clubs et second degré. Pourtant, avec le titre éponyme " Traum und Existenz", on a les ingrédients attendus : la voix de Rebeka, identifiable, sereine dans son allemand en hommage avec les débuts de la techno berlinoise et le savoir-faire de Vitalic, habile à brosser une mélodie bien attachante avec des rythmes basiques et minimaux ; "Einfach da Sein" fonctionne aussi sur ce principe vieillot. Une comptine émerge, "Das Konterfei", magnifiée par cette langue (on pense alors au Neubauten de "Blume" ou "Ein Stuhl in der Hölle" ou encore "Der Schacht von Babel" dans la version bonus du titre de Kompromat, ici remixé par Vacarme). Tous deux s'amusent sur "Die tausende Herbst", évolution diachronique d'un son et de son traitement par les modes successives, voyage accéléré dans le temps, de l'EBM primitive à l'electro contemporaine (sympas, ils nous épargnent la trap). Enfin, "Auf Immer und Ewig" démarre à fond, idéalement situé pour relancer le disque sur l'option descente de Grand Huit avec passages enfantins et accélérations de fête foraine : ne quittez pas le manège une fois en marche !
 
Le groupe réussit donc à ne pas être uniquement ce qui était annoncé. Ses titres festifs et datés fonctionnent à plein, hédonistes et clubby. À leurs côtés, la face noire apparaît plus que subrepticement. Sur "Herztod", les sonorités se font agressives et rentre-dedans. "Le Goût des Cendres" installe une trame narrative forte, hypnotique et rugueuse. C'est ce visage qui achève de convaincre et qui force le respect. Kompromat a des choses plus profondes à dire, pour lesquelles le mélange des langues et des esthétiques de Warrior et Vitalic offre poésie.  Belle réussite.
 

Tracklist
  • 01. Possession
  • 02. Traum und Existenz
  • 03. Niemand
  • 04. De mon Âme à ton Âme
  • 05. Die tausende Herbst
  • 06. Herztod
  • 07. Einfach da Sein
  • 08. Le Goût des Cendres
  • 09. Auf Immer und Ewig
  • 10. Das Konterfei
  • 11. Das Konterfei (Vacarme Rework)